American Experience

Monkey Trial | Timeline

Timeline: Monkey Trial

Share:

  • Share on Facebook
  • Share On Twitter
  • Email Link
  • Copy Link Dismiss

    Copy Link

Timeline-Main.jpg

1859
Charles Darwin’s Origin of Species is published. Its revolutionary theory of natural selection will have profound effects on both the scientific world and society at large.
1922
January: William Jennings Bryan begins his anti-evolution crusade in Kentucky, speaking out against the Darwinian « law of hate » and calling for a return to the Biblical « law of love. » Sa campagne s’enflamme au Tennessee.
1925
21 mars : Le gouverneur du Tennessee Austin Peay signe la loi Butler, interdisant l’enseignement de « toute théorie qui nie la création divine de l’homme et enseigne au contraire que l’homme est descendu d’un ordre inférieur d’animaux. »
4 mai : Les journaux de tout le Tennessee publient un petit avis de l’ACLU offrant de payer les frais de justice pour tout enseignant du Tennessee prêt à tester la loi anti-évolution devant les tribunaux.
5 mai : Lors d’une réunion dans la pharmacie de Robinson à Dayton, Tennessee, le professeur de sciences John Scopes accepte de devenir l’accusé de l’ACLU dans un procès testant la loi anti-évolution du Tennessee.
13 mai : Bien qu’il n’ait pas pratiqué le droit depuis 30 ans, William Jennings Bryan accepte de représenter l’Organisation mondiale des fondements chrétiens en tant que procureur spécial au procès Scopes.
25 mai : À Dayton, un grand jury inculpe John Scopes pour avoir violé la loi Butler.
10 juillet : L’affaire numéro 5232, l’État du Tennessee contre John Thomas Scopes, passe devant le juge John T. Raulston. Les équipes d’accusation et de défense choisissent les membres du jury.
13 juillet : Clarence Darrow prononce un discours passionné contre « le sectarisme et la haine religieuse ». Il espère convaincre le juge Raulston de déclarer la loi Butler inconstitutionnelle.
15 juillet : Le juge Raulston maintient la loi Butler et le procès se poursuit. Les témoins de l’accusation et de la défense témoignent. Darrow et l’équipe de défense font venir d’éminents scientifiques à Dayton pour témoigner en faveur de l’évolution.
17 juillet : Le juge Raulston lit sa décision interdisant aux experts scientifiques de l’équipe de défense de témoigner devant le jury. Darrow s’y oppose vigoureusement. Croyant que le procès est terminé, de nombreux journalistes quittent la ville.
20 juillet : En raison de la chaleur et de la foule, le juge Raulston convoque à nouveau le tribunal à l’extérieur, sous les arbres. La défense appelle Bryan à la barre en tant qu’expert de la Bible. L’interrogatoire incessant de Darrow sur le vieux Bryan devient l’événement le plus célèbre du procès.
21 juillet : Après neuf minutes de délibération, le jury rend un verdict de culpabilité. Le juge impose une amende de 100 dollars à l’accusé et John Scopes prend la parole pour la première fois, jurant de « s’opposer à cette loi par tous les moyens possibles ».
26 juillet : Cinq jours après la fin du procès, Bryan meurt dans son sommeil à Dayton. Beaucoup attribuent sa mort au stress de l’interrogatoire de Darrow, mais il était malade du diabète depuis un certain temps.
31 juillet : Sous une pluie battante, William Jennings Bryan est enterré au cimetière national d’Arlington, juste de l’autre côté du fleuve Potomac, à Washington, D.C.
1927
15 janvier : Darrow et l’ACLU contestent la loi Butler devant la Cour suprême du Tennessee. La cour annule la condamnation de John Scopes pour un détail technique — parce que le juge, et non le jury, a fixé l’amende. Mais elle permet à la loi anti-évolution de rester en vigueur.
1930
Septembre : Un collège portant le nom de William Jennings Bryan ouvre à Dayton dans l’ancien lycée où John Scopes a enseigné. Le Bryan College deviendra un collège chrétien d’arts libéraux étalé sur 100 acres dans les collines au-dessus de Dayton.
1938
13 mars : Clarence Darrow meurt à l’âge de 81 ans. À sa demande, ses amis dispersent ses cendres sur un pont du parc Jackson de Chicago.
1955
Inherit the Wind fait son apparition à Broadway. Écrite par Jerome Lawrence et Robert E. Lee, la pièce utilise le procès Scopes pour symboliser l’intolérance du maccarthysme, et les chasses aux sorcières communistes des années 1950.
1960
21 juillet : Dayton célèbre le 35e anniversaire du procès Scopes avec des défilés et des séances de photos. John Scopes retourne sur la scène de son « crime ». La version cinématographique d’Inherit the Wind est présentée en première dans un drive-in local.
1967
16 mai : le Tennessee annule la loi Butler. Un éditorial de journal déclare :  » Le Tennessee sera épargné l’épreuve d’un autre procès dans lequel un État fier doit se ridiculiser devant une cour de justice. « 
1968
18 octobre : Dans l’affaire Epperson contre Arkansas, la Cour suprême des États-Unis annule une loi de l’Arkansas. Supreme Court overturns an Arkansas ban on the teaching of evolution, making all anti-evolution laws unconstitutional.
1987
June 19 : In Edwards v. Aguillard, the U.S. Supreme Court declares unconstitutional Louisiana’s « Creationism Act » demanding equal time for creationism whenever evolution is taught.
1996
September : Le Book of Legal Lists appelle le procès Scopes l’un des dix plus grands procès de tous les temps.
1999
12 août : Le conseil d’éducation du Kansas vote pour omettre toute mention de la macro-évolution dans ses normes scientifiques d’État. Le conseil vote plus tard pour annuler la décision.

.

Laisser un commentaire