Novak Djokovic réfléchit à son changement de nationalité

Novak Djokovic a remporté 17 titres du Grand Chelem (troisième derrière les 20 de Roger Federer et les 19 de Rafael Nadal), remportant huit Open d’Australie (record absolu), cinq Wimbledon, trois US Open et un Roland Garros . Il a triomphé à cinq reprises (dont quatre fois de suite, record absolu) lors des finales ATP.

Dans son palmarès, on compte également 34 tournois Masters 1000, en plus de la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Pékin 2008, d’une Coupe Davis et d’une Coupe ATP avec l’équipe nationale serbe. Lors d’une récente interview avec Graham Bensinger, on a demandé au numéro 1 mondial dans quelle mesure il avait envisagé de changer de nationalité.

« Je me débrouillais très bien dans les tournois internationaux juniors, alors les agents de tennis m’ont repéré. Et nous avons reçu une offre pour changer notre nationalité en nationalité britannique. C’était une offre très tentante car elle aurait résolu tous nos problèmes, mais nous ne l’avons pas acceptée » – a-t-il déclaré.

Noble a également parlé de la façon dont il est entré dans le tennis et comment il était étrange qu’il joue au tennis parmi tous les sports : « Je suis tombé amoureux du tennis quand j’avais 4 ans. Mon père m’a acheté une raquette de tennis et il y avait 3 courts devant le restaurant de mes parents.

Le gène athlétique court dans ma famille, il n’était donc pas surprenant que je commence à pratiquer un sport. Mais c’était étrange que je joue au tennis car mon père, mon oncle et ma tante étaient des skieurs de compétition. Mes parents cachaient assez bien les sacrifices qu’ils faisaient, mais il y avait des moments où ils ne pouvaient pas le faire.

Je me souviens d’une fois où mon père a sorti un billet de 10 Deutsche Mark et a dit que c’était tout ce qu’ils avaient. Mais d’une manière ou d’une autre, mes parents ont trouvé un moyen parce qu’ils étaient une grande équipe ».

Laisser un commentaire